MASTER 2 (FINALITÉ PROFESSIONELLE)

DROIT DU MARCHÉ ET DU PATRIMOINE ARTISTIQUE

Les enseignants

Jean-Jacques Aillagon


Jean-Jacques Aillagon est né à Metz le 2 octobre 1946. Il fait ses études à Toulouse puis à Nanterre en Histoire de l’art. De 1973 à 1976, il est enseignant en Corrèze. Passionné d’art, il quitte l’enseignement et se dirige vers les musées et autres établissements publics culturels où il prend des responsabilités exécutives. En 1981, il devient sous-directeur de l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts, puis administrateur du Musée national d’art moderne au Centre Georges Pompidou en 1982, directeur des Affaires Culturelles de la Ville de Paris en 1992, et par la suite président du Centre national d’art et de culture Georges Pompidou de 1996 à 2002. En mai 2002, il rentre dans le premier gouvernement de Jean-Pierre Raffarin en qualité de ministre de la culture et de la communication. Il marquera son passage au Ministère par la loi de 2003 sur le mécénat et les fondations ainsi que par la création des antennes de deux grands musées parisiens, avec le Centre Pompidou Metz et le Louvre Lens. En 2004, il devient conseiller de François Pinault, président du groupe Artémis et est élu PDG de la chaîne de télévision TV5 Monde en avril 2005. Il est ensuite nommé à la présidence de l’Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles de juin 2007 à septembre 2011 puis aux Arts décoratifs en 2013. Jean-Jacques Aillagon est officier de la Légion d’honneur et dans l’Ordre national du Mérite ainsi que Commandeur des Palmes académiques et des Arts et des Lettres. Au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 - Panthéon Assas, il dispensait le cours de Valorisation des musées et des collections, et notamment la valorisation de la collection Pinault, ainsi que le cours de Fondations et mécénat, et notamment la loi de 2003 sur le mécénat. La promotion 2014/2015 a eu l'honneur d'être parrainée par M. Jean-Jacques Aillagon. Source : Blog de Jean-Jacques Aillagon
Photo : Twitter




Jérémie Cerman





Stéphane Castelluccio





Fabien Bouglé


Créateur de Saint Eloy Art Wealth Management, Fabien Bouglé est l’un des spécialistes de la gestion de patrimoines artistiques. Juriste de formation, il est titulaire d’un Master Gestion de Patrimoine et d’une licence d’Histoire de l’Art. Après plusieurs années d’expériences au sein d’une banque en tant que responsable du département Œuvres d’Art puis d’une compagnie d’assurance spécialisée dans les objets d’art et de collection, il a acquis une connaissance et un réel savoir-faire pour traiter l’intégralité des questions liées aux patrimoines artistiques au service des particuliers ou des entreprises. Auteur des livres : Investir dans l’Art, et Guide du collectionneur et de l’amateur d’art, il est régulièrement cité par la presse financière et artistique comme la référence en matière de gestion de patrimoines artistiques. Il a activement participé à la rédaction du Hors Série fiscal de la Gazette de l’Hôtel Drouot. Il est également le créateur du IAD, le premier agenda international de l’Art. Il rédige également la partie Marché de l’art du guide PATRIMOINE des éditions Francis Lefebvre et anime le dossier « Marché de l’Art » du Dictionnaire Permanent Epargne et produits financiers. Il intervient en tant que chargé d’enseignement sur le thème de l’art et de la gestion de patrimoines pour de nombreuses formations dont celle de l’ESCP, de Drouot Formation, de l’Université de Rennes, du Master Droit et Fiscalité du Marché de l’Art de l’Université de Lyon III, et du centre de formation à la profession de commissaire-priseur de Paris II. Membre d’associations professionnelles comme Art et Droit, il est régulièrement présent lors de conférences et de colloques organisés sur le thème du Marché de l’Art. Il rédige également des chroniques pour le magazine financier Agefi-Actif et des articles pour la Gazette de l’Hôtel Drouot. Il dispense le cours de Fiscalité du marché de l'art au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 Panthéon-Assas. Source : Blog de Fabien Bouglé
Photo : Monversailles.com




Basile Baudez


Sources :
Centre Chastel - Paris I Sorbonne
Curriculum Vitae
Photo : Dailymotion




Juliette Armand


Au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 - Panthéon Assas, elle dispensait le cours de Valorisation des musées et des collections.




Françoise Mardrus


Au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 - Panthéon Assas, elle dispensait le cours de Valorisation des musées et des collections.




Yves Lequette


Yves Lequette est professeur à l’université Panthéon Assas ( Paris II) où il enseigne le droit des obligations et le droit international privé. Agrégé des facultés de droit, l’essentiel de ses publications et de ses enseignements se rapportent au droit international privé et au droit civil, tout particulièrement au droit des obligations et au droit patrimonial de la famille (Les grands arrêts de la jurisprudence française de droit international privé, en coll. avec B. Ancel, 5e Ed., 2006 ; Les grands arrêts de la jurisprudence civile, en coll. avec F. Terré, 12e Ed., 2007 ; La règle de l'unité de la concession : continuité ou rupture?, Mélanges, Simler, 2006). Il obtient le titre de docteur en 1973, avec une thèse intitulée Protection familiale et protection étatique des incapables sous la direction de Henri Batiffol et de Phocion Franceskakis. Réputé pour son approche critique mais non moins pénétrante du droit contemporain, il officie régulièrement dans le cadre de l’Académie de droit international de La Haye. Au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 - Panthéon Assas, il dispensait le cours de Droit des ventes d'oeuvres d'art (international, européen et français). Source : Université Paris II Panthéon-Assas
Photo : Extrait Youtube




Guillaume Kientz


Au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 - Panthéon Assas, il dispensait le cours de Valorisation des musées et des collections.




Marie Guerra





Michel Germain





Jacques Fingerhut


Jacques Fingerhut est docteur en droit, titulaire d’une maîtrise de philosophie. Après une expérience de dix ans à la direction générale des impôts, il a rejoint les services du Premier Ministre, où il assure aujourd’hui des fonctions d’auditeur. Ses recherches portent sur l’approche juridique de la notion d’œuvre d’art, l’organisation et le fonctionnement du marché de l’art, le statut des différentes catégories d’opérateurs. Ses centres d’intérêt concernent également les sources de financement de la culture, les mécanismes d’incitation fiscale et le mécénat culturel des particuliers et des entreprises. Il est chargé d’enseignement à l’Université Panthéon-Assas Paris II – master «Gestion du patrimoine privé et des entreprises », master « droit du marché et patrimoine artistiques » et cycle « L’art et le droit ». Il intervient dans d’autres formations spécialisées, notamment auprès de Drouot Formation et de l'EAC. Il publie des articles dans des revues juridiques, économiques, artistiques et culturelles et participe également à des colloques. Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur la fiscalité du marché de l'art (La fiscalité des oeuvres d'art, Paris, Economica, 1995 ; et La fiscalité du marché de l’art, coll. Que sais-je ? Paris, PUF, 1999) et a contribué à des ouvrages collectifs, notamment Enchères mode d’emploi (hors série, La Gazette de l’hôtel Drouot, 2002) et « Le marché de l’art sous l’angle de l’optimisation » dans Lamy optimisation fiscale de l’entreprise (Lamy, 2013). Il est par ailleurs administrateur de l’Institut Art et Droit. Au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 - Panthéon Assas, il dispensait le cours de Fiscalité du marché de l'art. Sources : Drouot Formation
Photo : Drouot Formation




Isabelle Ewig


En 1991, fraichement diplômée de l’Ecole de Louvre, Isabelle Ewig obtient sa maîtrise en histoire de l’art contemporain à l’Université de Paris-Sorbonne. Deux ans plus tard, dans le cadre du diplôme d’études approfondies en histoire de l’art contemporain sous la direction de Serge Lemoine, Isabelle Ewig mène ses recherches sur « Kurt Schwitters et la Hollande ». En parallèle elle est assistante des commissaires de la rétrospective et du catalogue Kurt Schwitters à Paris au Musée national d’Art moderne. En 2000 Isabelle Ewig obtient son doctorat en histoire de l’art contemporain sur « Kurt Schwitters oxymore ou l’art de la contradiction ». Ces recherches sont à l’origine de publications sur Dada et le constructivisme ; en lien avec le Centre allemand d’histoire de l’art à Paris, elle mène des travaux sur les relations artistiques entre la France et l’Allemagne. En 2008, elle est commissaire de l’exposition Jean Arp au Musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg mais aussi membre du jury du Diplôme national supérieur d’arts plastiques de l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts. Elle est à présent maître de conférences à l’université Paris-Sorbonne (Paris-IV) où elle enseigne l’histoire de l’art contemporain ainsi que l’Histoire des expositions et muséologies. Au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 - Panthéon Assas, elle dispensait le cours d'Histoire des expositions et muséologies. Sources:
Centre Chastel - Paris I Sorbonne
Paris-Sorbonne
Photo : Centre Chastel - Paris I Sorbonne




Richard De La Baume


Au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 - Panthéon Assas, il dispensait le cours d'Assurances des oeuvres d'art et du patrimoine artistique.




Danièle Déal


Au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 - Panthéon Assas, elle dispensait le cours de Droit public des oeuvres d'art.




Agnès Cousi


Actuellem ent assistante de direction chez Richard de la Baume Assurances, cabinet de courtage réputé pour son intervention auprès du monde de l’art, Agnès Cousi dispose d’une profonde expérience dans les problématiques juridiques liées au patrimoine de prestige. En effet, après des études en Droit des Assurances et en Histoire de l’Art, son parcours professionnel débute chez Christian de Clarens et fils en 1995. Elle est alors chargée de l’élaboration et de la commercialisation des contrats d’assurances « Grandes Demeures », créés spécialement pour garantir les châteaux et demeures de qualité. Agnès Cousi va à partir de là se spécialiser dans l’assurance haut de gamme et participera à la publication de plusieurs ouvrages juridiques, en rédigeant notamment le chapitre « L’assurance des objets d’arts », dans L’Art et La loi, par Me Nathalie Tomasini, éd. CEDAT, 1999. Elle travaillera plus de douze ans chez Hiscox, assureur spécialisé qui intervient dans le domaine des objets d’art et des patrimoines de valeur, où elle occupera de multiples responsabilités, notamment en tant que Souscripteur Senior Art et Clientèle Privée. Elle offrira également ses services par la suite auprès d’Axa Art, autre assureur spécialisé dans l’assurance des objets d’art, avant de rejoindre Richard de la Baume Assurances en 2014. Au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 - Panthéon Assas, elle dispensait le cours d'Assurance des oeuvres d'art et du patrimoine artistique. Source : Richard de la Baume Assurances
Photo : Linkedin




Laure Chevalier


Ap rès un doctorat en histoire et archéologie des mondes anciens (2001, Paris X-Nanterre), une activité d’archéologue de terrain et de chercheur à l’Ecole française d’Athènes (entre 1992 et 2005), puis d’enseignante (histoire de l’art, archéologie grecque et romaine : université de Paris X/Nanterre, université de Nancy II, université de la Rochelle, université de Paris-Sorbonne ; puis en marché de l’archéologie : Drouot formation), Laure Chevalier a créé la société de conseil et d’expertises, AGALMATA, en 2006. Expert agréé en archéologie classique depuis 2007 (membre de l’Union française des Experts (UFE), spécialiste des lapidaires antiques), elle a eu, en qualité de gérante d’AGALMATA, la direction d’opérations de conservation et l'expertise scientifique d’oeuvres isolées de haute valeur patrimoniale, inédites pour l’essentiel, dans différents domaines de collection de l’art européen, ainsi que deux inventaires de collections privées (l’une étant issue de l’ancienne succession Charles Dufresne (1876 - 1938)). Elle a également en charge, depuis juin 2016, la constitution d’une collection privée, ainsi que la conservation des oeuvres qui la composent. La diversité des missions exercées depuis plus de 20 ans (fouilles archéologiques, inventaires et rapports d’expertise scientifique, émissions de certificats d’authenticité, suivi et direction d’opérations de restauration, conseil à la transaction et négociations d’achat, direction d’opération d’analyses physico-chimiques), la nature spécifique de quelques oeuvres confiées ayant le statut d’unicum (absence de référent marché, et de référent musées), à laquelle s’ajoute la variété des domaines d’expertise investis, ont conduit Laure Chevalier à réfléchir aux méthodes d’investigation et d’expertise d’oeuvres d’art, méthodes qu’elle enseigne depuis 10 ans, à l’université de Paris-Sorbonne (L2, L3, séminaires doctoraux), et depuis 2013 à l’université Panthéon-Assas (DU et Master II : techniques d’expertise & droit du marché de l’art). Source : Laure Chevalier
Photo : Linkedin




François de Ricqlès


Fr ançois de Ricqlès est né le 9 décembre 1958. En 1988 il effectue un stage auprès de Raymond de Nicolaÿ où il débute sa carrière au sein de l’Etude Couturier-Nicolay avant d’être habilité Commissaire-priseur. Il quitte ensuite la maison, crée son étude et se spécialise autour des ventes d’archéologie, d’art islamique et d’art tribal, domaines dans lesquels il devient rapidement incontournable. En 2001, il organise la vente de la Collection Hubert Goldet qui établit un record du monde pour une vente d’Art Primitif, la plus grande dispersion d’art africain jamais réalisée à l’époque, qui rapporte 13 700 000 euros. En 2002, François Pinault lui offre la direction du 9 Avenue Matignon, en tant que vice-président, puis président de Christie’s. Au sein de Christie’s, il est à l’origine de l’historique « vente du siècle » Yves Saint-Laurent et Pierre Bergé des 23, 24 et 25 février 2009. La vente spectaculaire, à l’aura mondiale, bat tous les records existants pour une collection mise aux enchères. Le résultat spectaculaire s’élève à 342 000 000 euros. En 2010, il devient Président de Christie’s France en succédant à François Curiel. En avril 2012, il organise une nouvelle vente médiatique, celle des livres et dessins de Victor Hugo. Au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 - Panthéon Assas, il dispensait le cours de Droit des ventes d'oeuvres d'art (international, européen et français), et plus particulièrement la politique commerciale en matière de ventes d’œuvres dans le cadre d’une maison de ventes internationale. Source : Christie's - Portraits de spécialistes
Photo : Sommeliers-international.com




Bill Pallot


Né l e 17 février 1964, fils d'un antiquaire en Bourgogne, Bill Pallot étudie d’abord les Lettres classiques et l'Histoire de l'art à l’Université de Lyon, pour poursuivre dans le domaine de l’Histoire de l’art à la Sorbonne jusqu’à l'obtention de son DEA en Histoire de l'art en 1986 (Diplôme des Hautes études Approfondies en Histoire de l’art), avec pour sujet « Les Tilliard et les Foliot, menuisiers en sièges aux XVIIème et XVIIIème siècles». Chargé du département des Meubles et objets d’art à la galerie Didier Aaron, antiquaire, depuis plus de vingt ans, consultant pour des grands collectionneurs privés, expert, il aime transmettre sa passion pour le XVIIIe siècle, non seulement à ses clients, mais également dans le cadre d’un enseignement qu’il dispense à la Sorbonne depuis plus de quinze ans. Il est membre du Syndicat National des Antiquaires, membre du Syndicat Français des Experts Professionnels en Oeuvres d'Art et membre de la Compagnie des Experts en Ameublement près la Cour d'Appel de Paris. Il est expert en objets d'art près des Douanes Françaises (Assesseur de la Commission de Conciliation et d'Expertise Douanière). Il est expert près la Cour d'Appel de Paris. Il est par ailleurs donateur au Département des Objets d'Art du musée du Louvre d'un fauteuil, c.1770-1775, par N Q. Foliot (1996, Inv OA 11813) et d'une chaise, c.1785, par IBBoulard (2004, Inv OA 12134) et il est mécène de la restauration d'une suite de 4 ployants d'époque Louis XIV (2001, Inv 1972) appartenant au musée Jacquemart-André. L'apport de Bill Pallot à l'histoire du meuble se mesure à l'aune de sa publication sur l'histoire du siège de 1700 au début du style Louis XVI (in "Bill Pallot, Antiquaire" par Roxana Azimi, Journal des arts, avril 2011). Ayant écrit son premier livre à l’âge de 22 ans, « L’art du siège au XVIIIème siècle en France » (éditions ACR- Gismondi, 1987) puis « Le mobilier du musée du Louvre -sièges et consoles XVIIème et XVIIIème siècles » (éditions Faton, 1993), il est considéré comme l'un des plus éminents experts sur les sièges du siècle des Lumières. Au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 - Panthéon Assas, il dispensait le cours d'Expertise des oeuvres d'art. Sources :
Wikipedia
L'affaire des faux Versailles
Photo : Le Figaro




Igor Montoussé


Diplômé de l'Ecole de Louvre en 1996 et d'une licence en droit, Igor Montoussé du Lyon réalise depuis 1999 des inventaires en vue de partage et de vente mais aussi pour assurance, chez Christie's à Londres puis dans un cabinet d'expertise à Paris. Expert généraliste, il est co-fondateur d'Expertissim. En savoir plus sur Expertissim




Jean-Paul Mercier-Baudrier


Au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 - Panthéon Assas, il dispensait le cours de Droit public des oeuvres d'art.




Matthieu Semont





Thibaut Wolvesperges


Thib aut Wolvesperges a obtenu sa licence en Histoire de l’art à l’Université de Bruxelles, avant de présenter sa thèse de doctorat consacrée au Mobilier parisien en laque du XVIIIe siècle à l’Université de Paris IV La Sorbonne, thèse qui fut couronnée par le Prix Bruno Pons en janvier 1999. Expert en œuvres d’art, conférencier, directeur des Cahiers du Mobilier (Galerie Jacques Perrin, Paris), auteur de nombreux articles consacrés aux Arts décoratifs français, Thibault Wolvesperges est notamment un des auteurs des textes du catalogue de la sublime exposition présentée en 2014 au Château de Versailles « 18ème siècle aux sources du design : les chefs d’œuvres mobiliers 1650 – 1790 ». Fort de 25 ans d’expérience dans le monde de l’art et de l’expertise, et après une quinzaine d'années en tant que Maître de conférences à l'Université Paris - Sorbonne, Thibaut Wolvesperges a ouvert son premier espace en décembre 2015 à Bruxelles : TW Art and Furniture. Au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 - Panthéon Assas, il dispensait le cours d'Arts décoratifs (XVIe siècle - XXIe siècle). Sources :
Centre Chastel - Paris I Sorbonne
Wolvesperges.com
Photo: Wolvesperges.com




Delphine Brochand


Pas sionnée d’art depuis l’enfance, Delphine Brochand s’est naturellement tournée vers des études d’Histoire de l’art suivies à Paris et à Londres. Elle intervient sur le marché de l’art depuis plus de 15 ans, période pendant laquelle elle a occupé différents postes auprès des principaux acteurs du marché : commissaires-priseurs, galeries, établissements publics.
Elle a dirigé le département Art d’un important établissement financier qui deviendra son premier client lorsqu’elle crée Fin'Art Consulting en 2009.
Régulièrement citée dans la presse pour son savoir-faire et son expérience dans le domaine de l’Investissement en Art et la Gestion de Patrimoine Artistique, Mme Brochand intervient également en tant que chargée de cours au sein d’écoles de commerce (Master Art et Gestion de Patrimoine à l’ESG, conférence Art et Finance à l’ESSEC) ou en tant que tuteur de mémoire (HEC).
Elle dispense le cours de Gestion du patrimoine artistique au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 Panthéon-Assas. Sources :
Fin'Art Consulting
Linkedin
Interview de Delphine Brochand réalisée par Alison Gueroux de la promotion 2015/2016.




Antoine Tarantino


Marchand et expert reconnu, Antoine Tarantino a pourtant suivi initialement une formation militaire, qui l’a conduit à un début de carrière dans la Garde Républicaine . Mais durant toute cette période, ce véritable passionné d’objets anciens ne cessa de collectionner et de s’intéresser au marché de l’art. C’est ainsi qu’en 1989, il abandonne l’uniforme militaire pour travailler en tant que commissaire adjoint d’une exposition à la Mairie du Ve arrondissement intitulée « De Versailles à Paris – Le destin des collections royales ». Suite à cette expérience marquante, il collaborera avec les célèbres marchands Jacques Fisher puis avec Jean-Philippe Mariaud de Serres. C’est donc « sur le terrain » qu’il développa son expertise, principalement en matière d’archéologie et de peinture et dessins italiens du XVIIe siècle, qui lui vaut d’être aujourd’hui reconnu par ses confrères. Il ouvrira en 2007 une galerie dans le IXe arrondissement de Paris. Le parcours atypique et l’expérience pratique d’Antoine Tarantino font de son enseignement une réelle source d’inspiration pour les étudiants du master, auxquels fut également proposée une visite de la galerie Tarantino, afin d’approcher au plus près des œuvres. Il dispense le cours d'Expertise des oeuvres d'art au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 Panthéon-Assas. Sources :
Linkedin
Galerie Tarantino
L'article du CEJART suite à sa visite à la Galerie Tarantino




Olivier De Baecque


Après une licence d'Histoire de l'art et un master en Muséologie à l'Ecole du Louvre, Olivier De Baecque a poursuivi son cursus universitaire avec un DESS (Diplôme d'Etudes Supérieures Spécialisées) de droit communautaire et un LLM (Master of Laws) à l'Université de Columbia à New York. Après avoir exercé successivement en tant qu'avocat au sein des Cabinets Salans et Veil Jourde La Garanderie, il devient associé du Cabinet Borowsky & De Baecque en 2006. Il exerce à présent au sein du Cabinet De Baecque Avocats en droit de l’art (pour des galeries, des sociétés de ventes volontaires aux enchères, des artistes ou leurs ayants-droit), et nouvelles technologies (pour des acteurs de l’internet, marchands en ligne, moteurs de recherche, régies publicitaires et fournisseurs de contenus), dans le domaine de la mode, de l’habillement et du design (pour des fabricants de vêtements, de produits de luxe et des designers). Il a une activité importante en droit des marques (dépôts, audits de portefeuilles et contentieux). Ces activités le conduisent également à traiter de dessins et modèles, de concurrence déloyale, de droit de la publicité, etc. Son activité couvre le contentieux et le conseil. Il a développé une expérience importante dans les contentieux complexes en droit de l’art. Il est membre de l'Association Art & Droit, ainsi que de l'International Bar Association (IBA) et du Comité scientifique de la revue « Juris Art etc. » éditée par DALLOZ. Il est l'auteur de nombreuses publications, au nombre desquelles on peut citer : "Recent decisions and developments in french art law", in Center for Art Law (2013), ou encore "Vente d'objets d'art : authenticité et contrat", in Juris Art Etc..., n°5 (2013). Il est par ailleurs responsable du cours de droit du marché de l'art en Master à l'Ecole du Louvre et de la préparation à l'examen de commissaire-priseur dans le cadre de Drouot Formation. Il est également en charge de l'enseignement du droit d'auteur au sein du Master de droit et fiscalité du marché de l'art de l'Université Lyon III. Il dispense le cours de Protection pénale des oeuvres d'art au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 Panthéon-Assas. Sources :
Cabinet DE BAECQUE Avocats
Linkedin
Photo : Cabinet DE BAECQUE Avocats




Aideen Halleman


(En cours) Elle dispense le cours de Fondations et mécénat au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 Panthéon-Assas.




Brigitte Maurice-Chabard





Stéphanie Rosier-Ibañez


Après une maîtrise de Droit à l’Université Paris 2 Panthéon Assas, un DEA Droit anglo-saxon à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, et un Master Legal-International Business à l’ESCP Europe, Stéphanie Rosier Ibanez a débuté sa carrière chez Naf Naf - Chevignon en tant que International Legal Advisor. Elle a ensuite poursuivi en tant que Legal Advisor auprès de Beaute Prestige International puis au sein de Louis Vuitton Malletier durant plus de 8 ans. Depuis septembre 2009, elle est directrice juridique au sein de la maison de ventes aux enchères Christie’s. Parallèlement, elle est également Secrétaire générale du SYMEV, le Syndicat national des maisons de ventes aux enchères volontaires. Récemment, elle a participé à la Conférence ACAMS à Paris autour de questions clefs pour le marché de l'art : Le marché de l'art est-il un canal pour le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme ? Quelle vigilance est appliquée par les acteurs de ce marché ? Elle a dispensé le cours de Droit des ventes d'oeuvres d'art (international, européen et français) au sein du Master 2. Sources : LinkedIn





Les enseignants depuis 2014

Jean-Jacques Aillagon


Jean-Jacques Aillagon est né à Metz le 2 octobre 1946. Il fait ses études à Toulouse puis à Nanterre en Histoire de l’art. De 1973 à 1976, il est enseignant en Corrèze. Passionné d’art, il quitte l’enseignement et se dirige vers les musées et autres établissements publics culturels où il prend des responsabilités exécutives. En 1981, il devient sous-directeur de l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts, puis administrateur du Musée national d’art moderne au Centre Georges Pompidou en 1982, directeur des Affaires Culturelles de la Ville de Paris en 1992, et par la suite président du Centre national d’art et de culture Georges Pompidou de 1996 à 2002. En mai 2002, il rentre dans le premier gouvernement de Jean-Pierre Raffarin en qualité de ministre de la culture et de la communication. Il marquera son passage au Ministère par la loi de 2003 sur le mécénat et les fondations ainsi que par la création des antennes de deux grands musées parisiens, avec le Centre Pompidou Metz et le Louvre Lens. En 2004, il devient conseiller de François Pinault, président du groupe Artémis et est élu PDG de la chaîne de télévision TV5 Monde en avril 2005. Il est ensuite nommé à la présidence de l’Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles de juin 2007 à septembre 2011 puis aux Arts décoratifs en 2013. Jean-Jacques Aillagon est officier de la Légion d’honneur et dans l’Ordre national du Mérite ainsi que Commandeur des Palmes académiques et des Arts et des Lettres. Au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 - Panthéon Assas, il dispensait le cours de Valorisation des musées et des collections, et notamment la valorisation de la collection Pinault, ainsi que le cours de Fondations et mécénat, et notamment la loi de 2003 sur le mécénat. La promotion 2014/2015 a eu l'honneur d'être parrainée par M. Jean-Jacques Aillagon. Source : Blog de Jean-Jacques Aillagon
Photo : Twitter




Jérémie Cerman





Stéphane Castelluccio





Fabien Bouglé


Créateur de Saint Eloy Art Wealth Management, Fabien Bouglé est l’un des spécialistes de la gestion de patrimoines artistiques. Juriste de formation, il est titulaire d’un Master Gestion de Patrimoine et d’une licence d’Histoire de l’Art. Après plusieurs années d’expériences au sein d’une banque en tant que responsable du département Œuvres d’Art puis d’une compagnie d’assurance spécialisée dans les objets d’art et de collection, il a acquis une connaissance et un réel savoir-faire pour traiter l’intégralité des questions liées aux patrimoines artistiques au service des particuliers ou des entreprises. Auteur des livres : Investir dans l’Art, et Guide du collectionneur et de l’amateur d’art, il est régulièrement cité par la presse financière et artistique comme la référence en matière de gestion de patrimoines artistiques. Il a activement participé à la rédaction du Hors Série fiscal de la Gazette de l’Hôtel Drouot. Il est également le créateur du IAD, le premier agenda international de l’Art. Il rédige également la partie Marché de l’art du guide PATRIMOINE des éditions Francis Lefebvre et anime le dossier « Marché de l’Art » du Dictionnaire Permanent Epargne et produits financiers. Il intervient en tant que chargé d’enseignement sur le thème de l’art et de la gestion de patrimoines pour de nombreuses formations dont celle de l’ESCP, de Drouot Formation, de l’Université de Rennes, du Master Droit et Fiscalité du Marché de l’Art de l’Université de Lyon III, et du centre de formation à la profession de commissaire-priseur de Paris II. Membre d’associations professionnelles comme Art et Droit, il est régulièrement présent lors de conférences et de colloques organisés sur le thème du Marché de l’Art. Il rédige également des chroniques pour le magazine financier Agefi-Actif et des articles pour la Gazette de l’Hôtel Drouot. Il dispense le cours de Fiscalité du marché de l'art au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 Panthéon-Assas. Source : Blog de Fabien Bouglé
Photo : Monversailles.com




Basile Baudez


Sources :
Centre Chastel - Paris I Sorbonne
Curriculum Vitae
Photo : Dailymotion




Juliette Armand


Au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 - Panthéon Assas, elle dispensait le cours de Valorisation des musées et des collections.




Françoise Mardrus


Au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 - Panthéon Assas, elle dispensait le cours de Valorisation des musées et des collections.




Yves Lequette


Yves Lequette est professeur à l’université Panthéon Assas ( Paris II) où il enseigne le droit des obligations et le droit international privé. Agrégé des facultés de droit, l’essentiel de ses publications et de ses enseignements se rapportent au droit international privé et au droit civil, tout particulièrement au droit des obligations et au droit patrimonial de la famille (Les grands arrêts de la jurisprudence française de droit international privé, en coll. avec B. Ancel, 5e Ed., 2006 ; Les grands arrêts de la jurisprudence civile, en coll. avec F. Terré, 12e Ed., 2007 ; La règle de l'unité de la concession : continuité ou rupture?, Mélanges, Simler, 2006). Il obtient le titre de docteur en 1973, avec une thèse intitulée Protection familiale et protection étatique des incapables sous la direction de Henri Batiffol et de Phocion Franceskakis. Réputé pour son approche critique mais non moins pénétrante du droit contemporain, il officie régulièrement dans le cadre de l’Académie de droit international de La Haye. Au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 - Panthéon Assas, il dispensait le cours de Droit des ventes d'oeuvres d'art (international, européen et français). Source : Université Paris II Panthéon-Assas
Photo : Extrait Youtube




Guillaume Kientz


Au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 - Panthéon Assas, il dispensait le cours de Valorisation des musées et des collections.




Marie Guerra





Michel Germain





Jacques Fingerhut


Jacques Fingerhut est docteur en droit, titulaire d’une maîtrise de philosophie. Après une expérience de dix ans à la direction générale des impôts, il a rejoint les services du Premier Ministre, où il assure aujourd’hui des fonctions d’auditeur. Ses recherches portent sur l’approche juridique de la notion d’œuvre d’art, l’organisation et le fonctionnement du marché de l’art, le statut des différentes catégories d’opérateurs. Ses centres d’intérêt concernent également les sources de financement de la culture, les mécanismes d’incitation fiscale et le mécénat culturel des particuliers et des entreprises. Il est chargé d’enseignement à l’Université Panthéon-Assas Paris II – master «Gestion du patrimoine privé et des entreprises », master « droit du marché et patrimoine artistiques » et cycle « L’art et le droit ». Il intervient dans d’autres formations spécialisées, notamment auprès de Drouot Formation et de l'EAC. Il publie des articles dans des revues juridiques, économiques, artistiques et culturelles et participe également à des colloques. Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur la fiscalité du marché de l'art (La fiscalité des oeuvres d'art, Paris, Economica, 1995 ; et La fiscalité du marché de l’art, coll. Que sais-je ? Paris, PUF, 1999) et a contribué à des ouvrages collectifs, notamment Enchères mode d’emploi (hors série, La Gazette de l’hôtel Drouot, 2002) et « Le marché de l’art sous l’angle de l’optimisation » dans Lamy optimisation fiscale de l’entreprise (Lamy, 2013). Il est par ailleurs administrateur de l’Institut Art et Droit. Au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 - Panthéon Assas, il dispensait le cours de Fiscalité du marché de l'art. Sources : Drouot Formation
Photo : Drouot Formation




Isabelle Ewig


En 1991, fraichement diplômée de l’Ecole de Louvre, Isabelle Ewig obtient sa maîtrise en histoire de l’art contemporain à l’Université de Paris-Sorbonne. Deux ans plus tard, dans le cadre du diplôme d’études approfondies en histoire de l’art contemporain sous la direction de Serge Lemoine, Isabelle Ewig mène ses recherches sur « Kurt Schwitters et la Hollande ». En parallèle elle est assistante des commissaires de la rétrospective et du catalogue Kurt Schwitters à Paris au Musée national d’Art moderne. En 2000 Isabelle Ewig obtient son doctorat en histoire de l’art contemporain sur « Kurt Schwitters oxymore ou l’art de la contradiction ». Ces recherches sont à l’origine de publications sur Dada et le constructivisme ; en lien avec le Centre allemand d’histoire de l’art à Paris, elle mène des travaux sur les relations artistiques entre la France et l’Allemagne. En 2008, elle est commissaire de l’exposition Jean Arp au Musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg mais aussi membre du jury du Diplôme national supérieur d’arts plastiques de l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts. Elle est à présent maître de conférences à l’université Paris-Sorbonne (Paris-IV) où elle enseigne l’histoire de l’art contemporain ainsi que l’Histoire des expositions et muséologies. Au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 - Panthéon Assas, elle dispensait le cours d'Histoire des expositions et muséologies. Sources:
Centre Chastel - Paris I Sorbonne
Paris-Sorbonne
Photo : Centre Chastel - Paris I Sorbonne




Richard De La Baume


Au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 - Panthéon Assas, il dispensait le cours d'Assurances des oeuvres d'art et du patrimoine artistique.




Danièle Déal


Au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 - Panthéon Assas, elle dispensait le cours de Droit public des oeuvres d'art.




Agnès Cousi


Actuellem ent assistante de direction chez Richard de la Baume Assurances, cabinet de courtage réputé pour son intervention auprès du monde de l’art, Agnès Cousi dispose d’une profonde expérience dans les problématiques juridiques liées au patrimoine de prestige. En effet, après des études en Droit des Assurances et en Histoire de l’Art, son parcours professionnel débute chez Christian de Clarens et fils en 1995. Elle est alors chargée de l’élaboration et de la commercialisation des contrats d’assurances « Grandes Demeures », créés spécialement pour garantir les châteaux et demeures de qualité. Agnès Cousi va à partir de là se spécialiser dans l’assurance haut de gamme et participera à la publication de plusieurs ouvrages juridiques, en rédigeant notamment le chapitre « L’assurance des objets d’arts », dans L’Art et La loi, par Me Nathalie Tomasini, éd. CEDAT, 1999. Elle travaillera plus de douze ans chez Hiscox, assureur spécialisé qui intervient dans le domaine des objets d’art et des patrimoines de valeur, où elle occupera de multiples responsabilités, notamment en tant que Souscripteur Senior Art et Clientèle Privée. Elle offrira également ses services par la suite auprès d’Axa Art, autre assureur spécialisé dans l’assurance des objets d’art, avant de rejoindre Richard de la Baume Assurances en 2014. Au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 - Panthéon Assas, elle dispensait le cours d'Assurance des oeuvres d'art et du patrimoine artistique. Source : Richard de la Baume Assurances
Photo : Linkedin




Laure Chevalier


Ap rès un doctorat en histoire et archéologie des mondes anciens (2001, Paris X-Nanterre), une activité d’archéologue de terrain et de chercheur à l’Ecole française d’Athènes (entre 1992 et 2005), puis d’enseignante (histoire de l’art, archéologie grecque et romaine : université de Paris X/Nanterre, université de Nancy II, université de la Rochelle, université de Paris-Sorbonne ; puis en marché de l’archéologie : Drouot formation), Laure Chevalier a créé la société de conseil et d’expertises, AGALMATA, en 2006. Expert agréé en archéologie classique depuis 2007 (membre de l’Union française des Experts (UFE), spécialiste des lapidaires antiques), elle a eu, en qualité de gérante d’AGALMATA, la direction d’opérations de conservation et l'expertise scientifique d’oeuvres isolées de haute valeur patrimoniale, inédites pour l’essentiel, dans différents domaines de collection de l’art européen, ainsi que deux inventaires de collections privées (l’une étant issue de l’ancienne succession Charles Dufresne (1876 - 1938)). Elle a également en charge, depuis juin 2016, la constitution d’une collection privée, ainsi que la conservation des oeuvres qui la composent. La diversité des missions exercées depuis plus de 20 ans (fouilles archéologiques, inventaires et rapports d’expertise scientifique, émissions de certificats d’authenticité, suivi et direction d’opérations de restauration, conseil à la transaction et négociations d’achat, direction d’opération d’analyses physico-chimiques), la nature spécifique de quelques oeuvres confiées ayant le statut d’unicum (absence de référent marché, et de référent musées), à laquelle s’ajoute la variété des domaines d’expertise investis, ont conduit Laure Chevalier à réfléchir aux méthodes d’investigation et d’expertise d’oeuvres d’art, méthodes qu’elle enseigne depuis 10 ans, à l’université de Paris-Sorbonne (L2, L3, séminaires doctoraux), et depuis 2013 à l’université Panthéon-Assas (DU et Master II : techniques d’expertise & droit du marché de l’art). Source : Laure Chevalier
Photo : Linkedin




François de Ricqlès


Fr ançois de Ricqlès est né le 9 décembre 1958. En 1988 il effectue un stage auprès de Raymond de Nicolaÿ où il débute sa carrière au sein de l’Etude Couturier-Nicolay avant d’être habilité Commissaire-priseur. Il quitte ensuite la maison, crée son étude et se spécialise autour des ventes d’archéologie, d’art islamique et d’art tribal, domaines dans lesquels il devient rapidement incontournable. En 2001, il organise la vente de la Collection Hubert Goldet qui établit un record du monde pour une vente d’Art Primitif, la plus grande dispersion d’art africain jamais réalisée à l’époque, qui rapporte 13 700 000 euros. En 2002, François Pinault lui offre la direction du 9 Avenue Matignon, en tant que vice-président, puis président de Christie’s. Au sein de Christie’s, il est à l’origine de l’historique « vente du siècle » Yves Saint-Laurent et Pierre Bergé des 23, 24 et 25 février 2009. La vente spectaculaire, à l’aura mondiale, bat tous les records existants pour une collection mise aux enchères. Le résultat spectaculaire s’élève à 342 000 000 euros. En 2010, il devient Président de Christie’s France en succédant à François Curiel. En avril 2012, il organise une nouvelle vente médiatique, celle des livres et dessins de Victor Hugo. Au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 - Panthéon Assas, il dispensait le cours de Droit des ventes d'oeuvres d'art (international, européen et français), et plus particulièrement la politique commerciale en matière de ventes d’œuvres dans le cadre d’une maison de ventes internationale. Source : Christie's - Portraits de spécialistes
Photo : Sommeliers-international.com




Bill Pallot


Né l e 17 février 1964, fils d'un antiquaire en Bourgogne, Bill Pallot étudie d’abord les Lettres classiques et l'Histoire de l'art à l’Université de Lyon, pour poursuivre dans le domaine de l’Histoire de l’art à la Sorbonne jusqu’à l'obtention de son DEA en Histoire de l'art en 1986 (Diplôme des Hautes études Approfondies en Histoire de l’art), avec pour sujet « Les Tilliard et les Foliot, menuisiers en sièges aux XVIIème et XVIIIème siècles». Chargé du département des Meubles et objets d’art à la galerie Didier Aaron, antiquaire, depuis plus de vingt ans, consultant pour des grands collectionneurs privés, expert, il aime transmettre sa passion pour le XVIIIe siècle, non seulement à ses clients, mais également dans le cadre d’un enseignement qu’il dispense à la Sorbonne depuis plus de quinze ans. Il est membre du Syndicat National des Antiquaires, membre du Syndicat Français des Experts Professionnels en Oeuvres d'Art et membre de la Compagnie des Experts en Ameublement près la Cour d'Appel de Paris. Il est expert en objets d'art près des Douanes Françaises (Assesseur de la Commission de Conciliation et d'Expertise Douanière). Il est expert près la Cour d'Appel de Paris. Il est par ailleurs donateur au Département des Objets d'Art du musée du Louvre d'un fauteuil, c.1770-1775, par N Q. Foliot (1996, Inv OA 11813) et d'une chaise, c.1785, par IBBoulard (2004, Inv OA 12134) et il est mécène de la restauration d'une suite de 4 ployants d'époque Louis XIV (2001, Inv 1972) appartenant au musée Jacquemart-André. L'apport de Bill Pallot à l'histoire du meuble se mesure à l'aune de sa publication sur l'histoire du siège de 1700 au début du style Louis XVI (in "Bill Pallot, Antiquaire" par Roxana Azimi, Journal des arts, avril 2011). Ayant écrit son premier livre à l’âge de 22 ans, « L’art du siège au XVIIIème siècle en France » (éditions ACR- Gismondi, 1987) puis « Le mobilier du musée du Louvre -sièges et consoles XVIIème et XVIIIème siècles » (éditions Faton, 1993), il est considéré comme l'un des plus éminents experts sur les sièges du siècle des Lumières. Au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 - Panthéon Assas, il dispensait le cours d'Expertise des oeuvres d'art. Sources :
Wikipedia
L'affaire des faux Versailles
Photo : Le Figaro




Igor Montoussé


Diplômé de l'Ecole de Louvre en 1996 et d'une licence en droit, Igor Montoussé du Lyon réalise depuis 1999 des inventaires en vue de partage et de vente mais aussi pour assurance, chez Christie's à Londres puis dans un cabinet d'expertise à Paris. Expert généraliste, il est co-fondateur d'Expertissim. En savoir plus sur Expertissim




Jean-Paul Mercier-Baudrier


Au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 - Panthéon Assas, il dispensait le cours de Droit public des oeuvres d'art.




Matthieu Semont





Thibaut Wolvesperges


Thib aut Wolvesperges a obtenu sa licence en Histoire de l’art à l’Université de Bruxelles, avant de présenter sa thèse de doctorat consacrée au Mobilier parisien en laque du XVIIIe siècle à l’Université de Paris IV La Sorbonne, thèse qui fut couronnée par le Prix Bruno Pons en janvier 1999. Expert en œuvres d’art, conférencier, directeur des Cahiers du Mobilier (Galerie Jacques Perrin, Paris), auteur de nombreux articles consacrés aux Arts décoratifs français, Thibault Wolvesperges est notamment un des auteurs des textes du catalogue de la sublime exposition présentée en 2014 au Château de Versailles « 18ème siècle aux sources du design : les chefs d’œuvres mobiliers 1650 – 1790 ». Fort de 25 ans d’expérience dans le monde de l’art et de l’expertise, et après une quinzaine d'années en tant que Maître de conférences à l'Université Paris - Sorbonne, Thibaut Wolvesperges a ouvert son premier espace en décembre 2015 à Bruxelles : TW Art and Furniture. Au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 - Panthéon Assas, il dispensait le cours d'Arts décoratifs (XVIe siècle - XXIe siècle). Sources :
Centre Chastel - Paris I Sorbonne
Wolvesperges.com
Photo: Wolvesperges.com




Delphine Brochand


Pas sionnée d’art depuis l’enfance, Delphine Brochand s’est naturellement tournée vers des études d’Histoire de l’art suivies à Paris et à Londres. Elle intervient sur le marché de l’art depuis plus de 15 ans, période pendant laquelle elle a occupé différents postes auprès des principaux acteurs du marché : commissaires-priseurs, galeries, établissements publics.
Elle a dirigé le département Art d’un important établissement financier qui deviendra son premier client lorsqu’elle crée Fin'Art Consulting en 2009.
Régulièrement citée dans la presse pour son savoir-faire et son expérience dans le domaine de l’Investissement en Art et la Gestion de Patrimoine Artistique, Mme Brochand intervient également en tant que chargée de cours au sein d’écoles de commerce (Master Art et Gestion de Patrimoine à l’ESG, conférence Art et Finance à l’ESSEC) ou en tant que tuteur de mémoire (HEC).
Elle dispense le cours de Gestion du patrimoine artistique au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 Panthéon-Assas. Sources :
Fin'Art Consulting
Linkedin
Interview de Delphine Brochand réalisée par Alison Gueroux de la promotion 2015/2016.




Antoine Tarantino


Marchand et expert reconnu, Antoine Tarantino a pourtant suivi initialement une formation militaire, qui l’a conduit à un début de carrière dans la Garde Républicaine . Mais durant toute cette période, ce véritable passionné d’objets anciens ne cessa de collectionner et de s’intéresser au marché de l’art. C’est ainsi qu’en 1989, il abandonne l’uniforme militaire pour travailler en tant que commissaire adjoint d’une exposition à la Mairie du Ve arrondissement intitulée « De Versailles à Paris – Le destin des collections royales ». Suite à cette expérience marquante, il collaborera avec les célèbres marchands Jacques Fisher puis avec Jean-Philippe Mariaud de Serres. C’est donc « sur le terrain » qu’il développa son expertise, principalement en matière d’archéologie et de peinture et dessins italiens du XVIIe siècle, qui lui vaut d’être aujourd’hui reconnu par ses confrères. Il ouvrira en 2007 une galerie dans le IXe arrondissement de Paris. Le parcours atypique et l’expérience pratique d’Antoine Tarantino font de son enseignement une réelle source d’inspiration pour les étudiants du master, auxquels fut également proposée une visite de la galerie Tarantino, afin d’approcher au plus près des œuvres. Il dispense le cours d'Expertise des oeuvres d'art au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 Panthéon-Assas. Sources :
Linkedin
Galerie Tarantino
L'article du CEJART suite à sa visite à la Galerie Tarantino




Olivier De Baecque


Après une licence d'Histoire de l'art et un master en Muséologie à l'Ecole du Louvre, Olivier De Baecque a poursuivi son cursus universitaire avec un DESS (Diplôme d'Etudes Supérieures Spécialisées) de droit communautaire et un LLM (Master of Laws) à l'Université de Columbia à New York. Après avoir exercé successivement en tant qu'avocat au sein des Cabinets Salans et Veil Jourde La Garanderie, il devient associé du Cabinet Borowsky & De Baecque en 2006. Il exerce à présent au sein du Cabinet De Baecque Avocats en droit de l’art (pour des galeries, des sociétés de ventes volontaires aux enchères, des artistes ou leurs ayants-droit), et nouvelles technologies (pour des acteurs de l’internet, marchands en ligne, moteurs de recherche, régies publicitaires et fournisseurs de contenus), dans le domaine de la mode, de l’habillement et du design (pour des fabricants de vêtements, de produits de luxe et des designers). Il a une activité importante en droit des marques (dépôts, audits de portefeuilles et contentieux). Ces activités le conduisent également à traiter de dessins et modèles, de concurrence déloyale, de droit de la publicité, etc. Son activité couvre le contentieux et le conseil. Il a développé une expérience importante dans les contentieux complexes en droit de l’art. Il est membre de l'Association Art & Droit, ainsi que de l'International Bar Association (IBA) et du Comité scientifique de la revue « Juris Art etc. » éditée par DALLOZ. Il est l'auteur de nombreuses publications, au nombre desquelles on peut citer : "Recent decisions and developments in french art law", in Center for Art Law (2013), ou encore "Vente d'objets d'art : authenticité et contrat", in Juris Art Etc..., n°5 (2013). Il est par ailleurs responsable du cours de droit du marché de l'art en Master à l'Ecole du Louvre et de la préparation à l'examen de commissaire-priseur dans le cadre de Drouot Formation. Il est également en charge de l'enseignement du droit d'auteur au sein du Master de droit et fiscalité du marché de l'art de l'Université Lyon III. Il dispense le cours de Protection pénale des oeuvres d'art au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 Panthéon-Assas. Sources :
Cabinet DE BAECQUE Avocats
Linkedin
Photo : Cabinet DE BAECQUE Avocats




Aideen Halleman


(En cours) Elle dispense le cours de Fondations et mécénat au sein du Master 2 professionnel Droit du marché et du patrimoine artistiques de l'Université Paris 2 Panthéon-Assas.




Brigitte Maurice-Chabard





Stéphanie Rosier-Ibañez


Après une maîtrise de Droit à l’Université Paris 2 Panthéon Assas, un DEA Droit anglo-saxon à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, et un Master Legal-International Business à l’ESCP Europe, Stéphanie Rosier Ibanez a débuté sa carrière chez Naf Naf - Chevignon en tant que International Legal Advisor. Elle a ensuite poursuivi en tant que Legal Advisor auprès de Beaute Prestige International puis au sein de Louis Vuitton Malletier durant plus de 8 ans. Depuis septembre 2009, elle est directrice juridique au sein de la maison de ventes aux enchères Christie’s. Parallèlement, elle est également Secrétaire générale du SYMEV, le Syndicat national des maisons de ventes aux enchères volontaires. Récemment, elle a participé à la Conférence ACAMS à Paris autour de questions clefs pour le marché de l'art : Le marché de l'art est-il un canal pour le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme ? Quelle vigilance est appliquée par les acteurs de ce marché ? Elle a dispensé le cours de Droit des ventes d'oeuvres d'art (international, européen et français) au sein du Master 2. Sources : LinkedIn





NOS PARTENAIRES
1/7

Tous droits réservés Cercle des juristes de l'art - Pôle communication 2019